Pour les Men in Glaz, le clm à fond avec vue sur les reliefs

 

Pour les Men in Glaz, le clm à fond avec vue sur les reliefs 

C’est Maxime Chevalier qui a terminé premier Glaz du contre-la-montre entre Firminy et Roche-la-Molière (Loire). Sur les 16,4 km d’un parcours exigeant, le jeune Pontchâtelain (22 ans) a concédé 1’32 au vainqueur du jour, terminant à la 60e place de cette 4e étape du Dauphiné. A mi-course, avant d’aborder les étapes de montagnes de l’épreuve, Quentin Pacher et Pierre Rolland sont respectivement 35e et 40e du classement général.

 

Pour son troisième contre-la-montre chez les professionnels, Maxime Chevalier a répondu à ses propres attentes. Déjà en valeur sur le contre-la-montre du dernier Tour de France vers La Planche des Belles Filles, le plus jeune des Men in Glaz engagés sur le Dauphiné a réalisé une performance satisfaisante sans perdre sa lucidité une fois la ligne franchie.

 

« Je n’ai aucun regret car j’ai fait le chrono à bloc. Dans la gestion de l’effort ou dans les trajectoires, je me suis vraiment appliqué et c’est toujours bien de franchir la ligne avec la sensation d’avoir tout donné. Je finis assez loin mais c’est un exercice que j’apprécie. J’ai beaucoup de progrès à faire et je sais que je dois continuer à travailler cette discipline, notamment en vue des courses par étapes. »

 

L’an passé, l’ancien coureur du VCP Loudéac avait découvert le Dauphiné sur un format raccourci et particulièrement montagneux. Cette année, c’est une épreuve plus équilibrée qui lui est proposée. « C’est difficile de comparer les deux éditions mais cela passe mieux cette année, même s’il reste 4 grosses étapes, confie Max. J’attends le week-end pour en savoir plus sur mes sensations. On va voir comment ma condition évolue, j’espère continuer de monter en pression et prendre une échappée comme l’an passé, si la stratégie de l’équipe me le permet. »

 

 

 

 

A ses côtés en montagne, à partir de vendredi, Maxime retrouvera Pierre Rolland, 83e de l’étape du jour et désormais 40e du classement général, à 2’03 du Maillot Jaune. « Le parcours était très exigeant physiquement, soulignait le grimpeur orléanais après l’exercice chronométré. Cela demandait beaucoup de puissance, tout en prise et il ne fallait pas plus long. Je me suis mis à fond, sensations correctes mais que c’est dur, un contre-la-montre... C’est mon premier chrono de l’année, et le retard accumulé me laissera une marge de manœuvre pour ce week-end. Ce sont les jambes qui décideront de ma faculté à jouer les premiers rôles dans les cols. Au Dauphiné, il faut être bien mais pas au top car le Tour est encore loin. Je suis dans mes temps de passage et on y verra plus clair ce week-end. »


Ce jeudi, les Men in Glaz et le peloton du Critérium du Dauphiné quitteront la Loire en direction de la Drôme pour 175,4 km entre Saint-Chamond et Saint-Vallier. Le final présentera quelques difficultés dont la dernière, à 12 km de l’arrivée, sera longue de 1,3 km à 12% de moyenne. Un terrain pour puncheurs qui pourrait convenir aux poids légers comme Quentin Pacher (63e du contre-la-montre et désormais 35e du classement général, à 1’42 du leader). A condition de se débarrasser des sprinteurs capables de franchir l’obstacle avec les meilleurs…

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84