Echappé au long cours, Cyril Gautier lance le Dauphiné Glaz

 

Echappé au long cours, Cyril Gautier lance le Dauphiné Glaz

 

Eternel attaquant, le puncheur breton de 33 ans n’a pas failli à sa réputation sur la 1ère étape du Critérium du Dauphiné. Echappé dès le 5e kilomètre en compagnie de trois autres coureurs, le Briochin a lâché prise dans l’ultime ascension du jour, à 15 km de l’arrivée. A Issoire, 5 Men in Glaz terminent dans le peloton à 25’’ du vainqueur du jour. Eliot Lietaer est le premier d’entre eux, 12e sur la ligne.
 

Il les aime, ces jours de première ! Premier attaquant du Tour de France 2020 dans les rues de Nice, Cyril Gautier a remis ça, ce dimanche, sur l’étape inaugurale du 73e Critérium du Dauphiné. En suivant les consignes du briefing à la lettre, le Costarmoricain a intégré la première échappée de l’épreuve, à la sortie d’Issoire, à l’instinct et en force. Accompagné de trois compagnons de fugue, Cyril a vite su que le coup avait des chances d’aller loin sur une étape dont le circuit final, à parcourir trois fois, s’annonçait décisif et exigeant.

 

« Mon but était d’être acteur aujourd’hui et, si les jambes tournaient bien en début d’étape, j’ai terminé à la limite des crampes et de la fringale. Mais l’essentiel est d’avoir contribué à faire avancer ce qui s’est avéré être la bonne échappée. Le rythme était très élevé mais ce n’est pas une surprise. Nous sommes sur le Dauphiné, au contact du plus haut niveau et toutes les étapes sont dures. Il y avait du vent, les difficultés du circuit final ont pesé et Van Moer, le coureur de Lotto-Soudal, était très fort. Face à lui, j’ai fait ce que j’ai pu et il va désormais falloir récupérer de cette journée, en tâchant de continuer sur cette lancée. »

 

Au volant de la voiture suiveuse qui a suivi l’échappée toute la journée, Samuel Dumoulin affichait un franc sourire derrière la ligne d’arrivée, sous le soleil auvergnat. « Le Critérium est une course qui me tient à cœur et c’est important d’y jouer un rôle. Nous avions 4 coureurs désignés pour intégrer l’échappée aujourd’hui et Cyril l’a très bien fait. C’était tout sauf une échappée publicitaire puisque c’est un de ses membres qui s’est imposé. L’étape a été exigeante, la moyenne élevée toute la journée, Cyril est tombé sur plus fort que lui et nous n’avons aucun regret à avoir. Le seul point noir est la chute de Sebastian (Schönberger), qui souffre un peu du genou et de l’épaule après avoir chuté à mi-étape et il faudra voir comment il se remet de ses blessures. »

 

 

 

 

Derrière le vainqueur du jour, le peloton a franchi la ligne avec un retard de 25 secondes, avec en son sein Eliot Lietaer (12e), Quentin Pacher (22e), Franck Bonnamour (25e), Maxime Chevalier (44e) et Pierre Rolland (62e). « Les gars ont montré une belle densité collective et c’est intéressant pour la suite de la course, souligne Samuel Dumoulin. On sait que ce sera dur face aux favoris pour le classement général mais on attend beaucoup de Pierre et Quentin. A nous de d’être offensifs, de continuer de montrer qu’on est des guerriers, téméraires. C’est ce que l’on aime faire, nous l’avons montré aujourd’hui et allons continuer toute la semaine. Le groupe est au point physiquement, les stages portent leurs fruits, les gars montent en pression et Bryan (Coquard) a pris la 3e place aujourd’hui aux Boucles de la Mayenne. Nous sommes sur la pente ascendante sur la route du Tour. »


Lundi, sur des routes au bord desquelles le public a retrouvé sa place, le B&B HOTELS p/b KTM tâchera de garder son élan entre Brioude et Saugues (173 km), dans le département de la Haute-Loire. Les spectateurs donneront encore de la voix et, au vu des encouragements reçus ce dimanche par Cyril Gautier à l’avant de la course, les Men in Glaz savent déjà ce qu’il leur reste à faire pour en profiter à fond !

 

 

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84